Le curcuma : un puissant anti inflammatoire naturel

Dernière mise à jour : 8 avr.

De nombreuses promesses sont faites au sujet du curcuma, qu’en est-il réellement ?


Je n’ai aucun intérêt à conseiller un complément plus qu’un autre en dehors du fait que vos troubles puissent être soulagés et que vous soyez ainsi satisfaits des conseils que vous avez obtenus auprès de moi.


Le curcuma, c’est une valeur sûre que j’utilise très souvent car j’ai pu observer son efficacité, avec des personnes qui ne prenaient parfois que du curcuma. Je me fie aux études mais aussi aux résultats « dans la vraie vie » lorsqu’ils sont nombreux. Les études sont toujours de bonnes sources de preuves factuelles (d’ailleurs elles foisonnent sur le curcuma) mais croyez-moi pour avoir passé du temps en herboristerie, je ne parle pas d’un ou deux retours sur le curcuma mais de dizaines... bien plus en fait !


À ces résultats plutôt positifs je donnerais deux conditions :

- la qualité de l’extrait de curcumine (l’un des principes actifs du curcuma),

- la prise en compte d’autres éléments liés à l’inflammation pour un effet durable. Oui, ce n’est pas magique tout de même.


Je vous explique tout cela dans l’article !


Le programme pour ceux qui veulent prendre un raccourci :

Quelles sont les propriétés du curcuma ?

Quelques études sur l’efficacité anti inflammatoire du curcuma

Comment utiliser le curcuma ?

Recette de boisson au curcuma

Comment enlever l’inflammation du corps ?



Quelles sont les propriétés du curcuma ?

Je vais faire simple pour vous donner les propriétés majeures du curcuma, je ne rentre pas dans le détail de chaque molécule activée dans l’organisme par le curcuma.


Un anti inflammatoire naturel puissant

Son action sur les inflammations des articulations et des muscles, qu’il s’agisse d’arthrose, d'une tendinite ou bien d’un lumbago est due à sa capacité à intervenir sur divers processus de l’inflammation. Lorsqu’il y a une inflammation, le corps n’envoie pas qu’un signal mais plusieurs.


Le curcuma ou plus précisément de la curcumine* agit sur plusieurs voies de l'inflammation à la fois. Les effets sont décuplés par rapport à une plante médicinale qui n’agirait que sur une seule de ces voies.


* Curcumine : un des principes actifs du curcuma, le plus étudié et le plus utilisé dans les compléments alimentaires concentrés aujourd’hui.


Le curcuma au secours de l’inflammation intestinale

Dans son panel d’actions anti inflammatoires le curcuma offre d’autres avantages. Il agit aussi sur l’inflammation intestinale.

« Je n’ai pas d’inflammation intestinale »,
« Quel est le rapport ? »
« Non, vraiment, je n’ai aucun trouble digestif »

Me direz-vous.


Je répondrais :

« En êtes-vous bien sûr ? »
gif

L’inflammation intestinale n'est pas toujours perceptible mais elle fait le lit d’autres problématiques, parmi lesquelles : les inflammations chroniques, les tendinites, l’arthrose, les douleurs du dos...


Il faut la voir une inflammation latente, qui peut causer des troubles digestifs directs ou pas et qui est capable de faire flamber n’importe quel foyer inflammatoire.


L’efficacité du curcuma sur les articulations et les muscles est, sans hésitation, renforcée par ses propriétés anti inflammatoires intestinales.


L’action hépatique du curcuma

Le curcuma active le fonctionnement du foie, tout comme le système digestif il est souvent négligé dans les douleurs chroniques.


À tort !


Je vous passe la physiologie détaillée du foie pour une version simplifiée :

  • Le foie inactive et permet l’élimination de certaines toxines et toxiques (pro inflammatoires).

  • C'est un processus en trois étapes, durant la première les toxines et les toxiques deviennent encore plus toxiques (donc encore plus inflammatoires).

  • La seconde étape permet d'inactiver ces « super-toxiques ».

Si la seconde phase d’activité du foie n’est que partiellement active, par faiblesse, surcharge ou autre... Les « super-toxiques » ne sont pas inactivés et favorisent les inflammations. Finalement le foie en voulant transformer les toxines et toxiques les rend encore plus dangereux.


Voilà pourquoi si vous avez un foie chargé ou faible il est nécessaire de le soutenir si vous voulez lutter contre une inflammation. Le curcuma agit sur cette deuxième phase de travail du foie.

Ces propriétés bien plus large l’inflammation locale font du curcuma un anti inflammatoire naturel puissant.


Le curcuma est-il dangereux ?

Soyons clairs, une surconsommation est dangereuse comme pour tout aliment d’ailleurs. Une surconsommation ! Restez dans les dosages préconisés par les fabricants de compléments alimentaires et tout ira bien.


Il y existe trois situations dans lesquelles il vaut mieux s’abstenir ou demander un avis médical afin d’éviter d’éventuels effets secondaires :

- La prise d’anticoagulants,

- La présence de calculs biliaires obstruant partiellement ou totalement les voies biliaires,

- La grossesse.



Quelques études sur l’efficacité anti inflammatoire du curcumA

Pour les curieux voici une petite sélection d’études au sujet du curcuma et de la curcumine.


Pour soulager les tendinites naturellement

Soulager les tendinites avec le curcuma et le boswellia

Henrotin Y, Dierckxsens Y, Delisse G, Seidel L, Albert A. Curcuminoids and Boswellia serrata extracts combination decreases tendinopathy symptoms: findings from an open-label post-observational study. Curr Med Res Opin. 2021 Mar;37(3):423-430. doi: 10.1080/03007995.2020.1860923. Epub 2020 Dec 21. PMID: 33287570.


Le curcuma est dans l’étude associé au boswellia, une autre plante médicinale. Certaines personnes préfèrent utiliser les plantes en unitaires pour « savoir ce qui marche » mais l’utilisation conjointe permet d’agir sur plus de marqueurs et plus de chaines physiologiques à la fois ce qui est souvent bien utile.

Essayez de déverrouiller un cadenas à trois chiffres en ne modifiant qu’un seul des trois chiffres... C’est évident il ne s’ouvrira pas, ni à moitié ni complètement. La plupart des fonctions de notre organisme sont des cadenas à 3 (4, 5 ou plus...) chiffres. Ne cherchez pas à tout maîtriser et agissez de façon large pour déverrouiller tous les blocages.

Apaiser les douleurs d’arthrose

Le rôle anti inflammatoire de la curcumine dans l'arthrose

Chin KY. The spice for joint inflammation: anti-inflammatory role of curcumin in treating osteoarthritis. Drug Des Devel Ther. 2016 Sep 20;10:3029-3042. doi: 10.2147/DDDT.S117432. PMID: 27703331; PMCID: PMC5036591.


Diminuer les douleurs musculaires

Le curcuma permet d’augmenter la présence d’une des molécules anti inflammatoire de l’organisme dans les muscles après un semi-marathon.

Faria FR, Gomes AC, Antunes A, Rezende KR, Pimentel GD, Oliveira CLP, Antunes BM, Lira FS, Aoki MS, Mota JF. Effects of turmeric extract supplementation on inflammation and muscle damage after a half-marathon race: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Eur J Appl Physiol. 2020 Jul;120(7):1531-1540. doi: 10.1007/s00421-020-04385-7. Epub 2020 May 2. PMID: 32361773.



Comment utiliser le curcuma ?

Passons à la pratique car c’est la partie importante pour une bonne efficacité. J’ai pu le constater par de nombreux retours. Tous les curcumas ne se valent pas et une pincée de curcuma dans votre poulet au curry ne suffira pas.


Alimentaire ou complément alimentaire ?

L’alimentation est une base, c’est elle qui est importante pour optimiser et maintenir le bon fonctionnement de votre corps dans le temps.


Elle est plus importante que les compléments dans un but préventif mais si vous avez déjà mal... C’est que ce stade a été dépassé. S’il y a déjà un dysfonctionnement c’est un complément alimentaire à base de curcumine qu’il faut.


Quelle quantité de curcuma par jour ?

Bien plus que la quantité de curcuma c’est le dosage de curcumine qui va nous intéresser et plus que la quantité c’est surtout la qualité qui importe ! Suivant les formes, la curcumine passe plus ou moins bien la barrière intestinale. Pour agir sur les articulations ou les muscles c’est un critère de choix important.


Dosage moyen : entre 60 mg et 150 mg de curcumine par jour.

À moduler en fonction de l’intensité des symptômes.


Il existe de nombreuses marques, pour mes consultants je recommande :

Curcumine optimisée Turmi-pure de Dynveo


Il existe différentes marques et vous pouvez toujours faire un autre choix, si je vous la conseille ici c’est parce que toutes ces informations ne servent à rien si vous ne savez pas quel complément de curcumine prendre.


Un extrait de curcumine comme celui de Dynveo n’a rien à voir en termes de quantité avec ce que vous consommeriez en alimentation (et encore moins au niveau de l’assimilation).


Comparatif

1 gélule de Curcumine optimisée Turmi-pure = 700 g de curcuma frais.

* Ici je considère que c’est égal en quantité de curcumine assimilée par l’organisme.


Vous comprenez mieux la différence complément alimentaire VS alimentation pour soulager les inflammations et les douleurs naturellement ?


Comment bien consommer le curcuma ?

Maintenant que vous avez bien compris que l’extrait de curcumine en complément alimentaire est bien différent du curcuma dans l’alimentation, quelques conseils pour la cuisine.


Utiliser du curcuma frais pour limiter l’inflammation

Pour l’utiliser en cuisine dans la mesure du possible privilégiez du curcuma frais, très souvent disponible en magasin biologique. C’est une toute petite racine. La poudre sera un second choix si vous n’avez pas accès à du curcuma frais.

Vous n’aurez qu’à le peler puis le râper ou le hacher en petits morceaux pour le mettre dans vos plats pendant la cuisson.


Recette de boisson au curcuma

Pour en consommer un peu chaque jour je vous conseille le lait d’or, il peut vous servir de boisson au petit-déjeuner ou au goûter.



curcuma boisson anti inflammatoire

Ma recette de lit d'or

Il en existe plusieurs, n’hésitez pas à l’adapter à vos envies et vos placards

  • 200 ml de lait d’avoine (ou amande),

  • ½ racine de curcuma,

  • 1 cm de racine de gingembre,

  • 1 pincée de cannelle,

  • 1 c.c. de sucre de coco,

  • 1 c.c. d’huile de coco.

Râpez ou hachez le curcuma et le gingembre puis mettez-les avec le reste des ingrédients dans une casserole. Faire chauffer jusqu’à obtenir un léger bouillon puis laissez infuser 5 min. Filtrez et buvez votre lait d’or.


Comment enlever l’inflammation du corps ?

Je n’approfondirais pas ces sujets car ils constitueraient un article (au minimum !) à eux seul. Je vous en parle principalement pour attirer votre attention sur ces points.


Si vous êtes sujets à des tendinites chroniques, de l’arthrose ou des douleurs musculaires, ne passez pas à côté. Pour soulager des douleurs naturellement ils doivent tous êtres pris en compte.


Est-ce que l’alimentation peut diminuer l’inflammation ?

L’alimentation peut diminuer l’inflammation autant qu’elle peut l’augmenter. Il est utile dans une stratégie de lutte contre l’inflammation de faire un petit tour de son alimentation pour voir ce qui serait particulièrement inflammatoire.

Dans l’autre sens essayez, petit à petit d’intégrer des aliments qui aideront votre corps à mobiliser ses capacités anti inflammatoires.


Découvrir les bases de l'alimentation inflammatoire.


Inflammation chronique : regardez du côté de l’acidité

Pour ceux qui ont des tendinites chroniques, l’acidité est un point essentiel. C’est très souvent une clé pour avancer. Les toxines acides entretiennent l’inflammation au niveau des tendons.

Il faut alors tamponner ces acides avec un complexe de minéraux basifiants et stimuler l’élimination rénale avec un complexe de plantes.


Douleurs et tensions nerveuses ne font pas bon ménage

Le dernier pour la fin et pas des moindre. Le stress ! L’expression : « j’en ai plein le dos » traduit bien son impact sur les douleurs.


Je vous entends déjà...

« Le yoga ce n’est pas pour moi »
« La méditation je n’y arrive pas »
« Non, tout ce qui est exercice de détente je ne veux pas en faire »

Ok, très bien alors vous avez deux solutions :

  • Soit vous cherchez encore d’autres méthodes de gestion émotionnelle qui vous aideront à soulager vos douleurs (il y en a pleins).

  • Soit vous continuez avec vos douleurs et votre dos bloqué tous les mois.

Trouver une méthode de gestion émotionnelle doit être une de vos préoccupations principales.


Je sais que ce n’est pas facile, alors je vous donne deux outils hyper-accessibles pour entamer le cheminement sur la réduction de l’impact du stress sur votre organisme :

- La cohérence cardiaque,

- L’olfaction d’huiles essentielles,

- L'hypnose.

> Hypnothérapeute Grenoble (si cela peut aider les locaux à trouver quelqu'un pour les accomapgner, François est hypnothérapeute au sein du CABE où je vous reçois en présentiel)


>> Si ce sont des sujets qui vous intéressent laissez-moi un commentaire je saurais si ça vaut le coup que je vous fasse un petit brief sur ces sujets sur le blog ou les réseaux sociaux.



Le curcuma est donc un anti inflammatoire naturel puissant même si l’aliment ou le complément magique à lui seul n’existe pas. N’oubliez pas de voir large pour bien comprendre les origines de votre problématique et les leviers que vous avez pour l’enrayer.


P.S. : Pensez également aux huiles essentielles pour soulager les douleurs articulaires et musculaires.


>> Si vous avez des questions, c’est le lieu n’hésitez pas à les poser en commentaire. :-)


 

Douleurs musculaires et articulaires : le sujet vous intéresse ?

Pour aller plus loin :

- La formation : Douleurs musculaires et articulaires, est cours de création, elle arrivera fin 2021.

- Le suivi en consultation : pour un accompagnement ndividuel dès à présent.



SOURCES



99 vues0 commentaire